Loading...

Impression 3D silicone dans le secteur médical

L’Impression 3D silicone bicomposant, un atout pour le secteur médical

 

Depuis quelques années, la fabrication additive bouleverse notre façon de concevoir et de fabriquer dans différents secteurs et notamment dans le milieu médical.

 

La S600D, approvisionnée de cartouches de silicones, permet de mettre en œuvre une technologie innovante et inédite : le dépôt de cordons de silicone précis et fins. La S600D doit être configurée avec la tête-outil LIQ11 (mono composant) ou la tête-outil LIQ21 (bi composant).

Pour enrichir sa gamme de silicones compatibles avec la S600D, et entre autres élargir l’impression 3D silicone au secteur médical, LYNXTER s’est associé au fabricant français COP Chimie, formulateur de silicones.

 

Ainsi, l’impression 3D silicone sur la S600D obtient la certification ISO 10993-5 contact peau avec le matériau COPSIL 3D 4025, silicone RTV bi-composant 40ShA.

Pour obtenir cette certification, des éprouvettes imprimées avec la S600D ont subi un test de cytotoxicité.

Cette certification garanti une utilisation prolongée sans danger pour la peau de l’utilisateur (certification pour un usage externe uniquement).

Dans le cadre de ce partenariat, la gamme complète de silicones COPSIL 3D est homologuée sur la machine S600D.

Cette gamme de silicone permet la fabrication de pièces flexibles présentant un design complexe et/ou fabriquées en petite série (prototypage).

Par sa faculté à réaliser des pièces personnalisées, et complexes en silicone, l’impression 3D silicone par dépôt de cordons, offre une réelle avancée pour le secteur médical et notamment le secteur orthopédique.

 

ILLUSTRATION : impression 3D de semelles orthopédiques

 

Des essais de fabrication en silicone ont été menés conjointement par COP Chimie et Lynxter pour réaliser des prototypes sur la base de modélisation standard.

La réalisation de semelles orthopédiques s’adresse au domaine de l’appareillage orthopédique et de la podologie. L’objectif de l’essai est de valider la capacité de l’impression 3D à développer des produits sur mesure, contrainte centrale dans ce secteur médical. Ces prototypes ont été imprimés en COPSIL 3D 4025, silicone RTV bi-composant 40ShA du fabricant français COP Chimie

En effet, l’impression 3D silicone pour la réalisation de semelles et plus généralement pour le secteur de l’appareillage orthopédique trouve son sens dans la mesure où c’est un des rares procédés permettant la production sur mesure (une approche complexe et coûteuse avec les procédés traditionnels).

La personnalisation des semelles garantit aux patients une adaptation parfaite aux pieds. Dans ce contexte, l’avantage du silicone est d’apporter au dispositif médical des propriétés structurantes, de la nervosité pour soutenir le poids du corps tout en restant confortable pour l’utilisateur.

A terme, cette technologie apportera aux semelles orthopédiques de nouvelles fonctionnalités. Une semelle plus efficace pour le traitement de la pathologie du patient, hygiénique, résistante et confortable que via les méthodes de fabrication actuelles.

 

En savoir plus sur COP Chimie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *