Loading...

NOUVELLE AVANCÉE MAJEURE DANS L’ORTHOPÉDIE : IMPRESSION 3D SUR-MESURE DE MANCHONS SILICONES

COP Chimie x LYNXTER

Il y a peu de temps encore, les silicones étaient presque impossibles à imprimer en 3D. Aujourd’hui, le domaine de la fabrication additive silicone est en plein essor en France et dans le monde.

L’impression silicone 3D au service du secteur médical

Pour enrichir sa gamme de silicones compatibles avec la S600D, et entre autres élargir l’impression 3D silicone au secteur médical, Lynxter collabore avec le fabricant français COP Chimie. Cette société est spécialisée dans la chimie des silicones pour le domaine de l’appareillage orthopédique externe. Elle commercialise une gamme de silicones imprimables contact peau : COPSIL 3D. C’est tout naturellement qu’une association est née entre les deux entreprises pour développer ensemble des solutions d’applications médicales, en 3D.

impression 3d silicone manchon

Un exemple de développement collaboratif : le manchon en silicone

Lynxter et COP Chimie ont développé un cas d’application concret : le manchon en silicone 3D (interface entre la peau et l’emboiture pour une personne amputée). Il existe sur le marché de l’appareillage orthopédique de nombreux manchons standards ou sur-mesure, ces derniers étant fabriqués artisanalement.
Le constat est évident : ce type de solution est perfectible pour le confort du patient (peau lésée, partie du corps sensible, forme du moignon spécifique), en termes de temps de fabrication (plusieurs étapes artisanales et manuelles sont nécessaires pour fabriquer un manchon sur-mesure, impliquant parfois plusieurs jours de travail et une quantité importante de déchets).
Les solutions actuelles n’étant pas « digitales », il est difficile de suivre et adapter le traitement efficacement, tout en garantissant un niveau de performance optimal.

En s’associant, Lynxter et COP Chimie ont développé une solution permettant l’impression d’un manchon sur-mesure multi dureté et allégé avec la S600D et la tête-outil LIQ21, en seulement quatre heures et en temps masqué. Cette pièce est imprimée avec le silicone COPSIL 3D 1025, bi-composant RTV-2, certifié contact peau (norme ISO 10993-5), formulé par COP Chimie, déjà référent dans le secteur. En plus du gain de temps et de la facilité de fabrication, c’est un processus répétable, qui permet une grande précision et suivi du traitement. Une nouvelle manière de penser et de fabriquer ces appareillages s’éveille. Intégration de la technologie à la chaine numérique, allégement des formes, personnalisation et fonctionnalisation, tels sont les défis restant à relever pour réinventer les appareillages orthopédiques externes.

Cette collaboration laisse présager le développement vers d’autres applications et une ouverture du champ des possibles. L’innovation est au service de la santé et du confort, tant des patients que des professionnels du secteur.

L’impression 3D silicone en quelques mots

Lynxter est précurseur de cette technologie sur le marché en proposant deux têtes-outils, LIQ11 et LIQ21, capables d’imprimer une telle gamme de matériaux avec sa machine, la S600D. L’innovation constante de l’entreprise en démocratise l’utilisation et élargit le champ des applications tant au niveau technique que sectoriel.

Les silicones, généralement sous forme d’huiles ou d’élastomères translucides facilement colorables, sont appréciés pour leur résistance à la température, leur flexibilité, leur caractère hydrophobe et texturant.
 

manchon medical imprimé en 3D silicone

 
Lynxter maitrise ce procédé et propose une chaine d’approvisionnement matière robuste, une bibliothèque de profils d’impression et des têtes-outils pour la dépose précise des cordons. Aujourd’hui l’entreprise offre un panel de technologies de fabrication additive directe, bonne matière sans qu’il soit nécessaire de recourir au durcissement par UV pour des silicones mono-composants (RTV-1) ou bi-composants (RTV-2).

L’impression 3D silicone ouvre de nouvelles possibilités pour le sur-mesure. Dans le domaine de la santé et plus particulièrement avec les appareillages orthopédiques externes uniques pour chaque patient; dans le domaine de l’industrie en permettant la fabrication de pièces d’étanchéité à façon. D’autres secteurs y trouvent également leur place : dentaire, électronique, soft robotique, aéronautique, automobile, ferroviaire…
 

A propos de COP Chimie

Créée il y a plus de 35 ans, la société COP Chimie est le leader européen dans la conception, la formulation et la distribution de résine polymère dans l’appareillage orthopédique externe. PME française de plus de 20 personnes, elle synthétise et formule une gamme d’élastomères silicone contact peau. Elle dispose d’une unité de synthèse silicone et d’un laboratoire de Recherche et Développement sur son site de production.

Suite à une thèse Cifre en partenariat avec le laboratoire del’IMP (Ingénierie des Matériaux Polymères) sous la tutelle de l’INSA Lyon et de l’INSAVALOR, COP Chimie commercialise une gamme de silicones imprimables : COPSIL 3D. Spécialement conçue pour la fabrication additive liquide de pièces flexibles, la gamme COPSIL 3D repose sur une technologie de silicone bi-composant RTV-2, certifié contact peau (norme ISO 10993-5) et permet de produire des matériaux avec des duretés variant de 5 à 45 ShA tout en ayant les mêmes propriétés mécaniques que les matériaux transformés avec les procédés traditionnels.

En partenariat avec

cop chimie


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *