Loading...

Lexique – comprendre le vocabulaire en fabrication additive

Nous avons regroupé et précisé ici la plupart des termes techniques utilisés en impression 3D. Nous espérons que ce guide pourra vous aider dans vos projets de fabrication additive.

CAO

La conception assistée par ordinateur, ou CAO, rassemble des outils informatiques (logiciels et matériels) qui permettent de réaliser une modélisation géométrique d’un objet afin de pouvoir simuler des tests en vue d’une fabrication.

 

BRIDGE

Le “pont” ou bridge en anglais correspond à des parties imprimées dans le vide entre deux points fixes, sans supports. Les paramètres de “bridge” sont gérés par le slicer (température, vitesse, refroidissement…) mais sont aussi intimement liés au matériau utilisé. Les bridges sont possibles avec les thermoplastiques, mais pas avec les matériaux liquides.

 

BOWDEN

Le système “bowden” est un type de système d’acheminement du filament à la tête d’extrusion. Dans le cas d’un système “bowden”, le filament est entrainé par une roue crantée (extrudeur) à l’extérieur de la machine et guidé par un tube (bowden) jusqu’à la tête d’impression. Le fil est donc “poussé” dans le tube.

 

BUSE

La buse est l’endroit dans lequel le filament thermoplastique est fondu. Il existe différents types de buses (différents diamètres, matériaux, longueurs) en fonction du filament à imprimer.

 

CHAINE NUMÉRIQUE

Il s’agit de l’ensemble des étapes allant de la conception d’un modèle 3D à l’impression finalisée de ce modèle.

 

DIRECT DRIVE

Le système “direct drive” est un type de système d’acheminement du filament à la tête d’extrusion. Dans le cas d’un système “direct drive”, le filament est entrainé par une roue crantée (extrudeur) directement au dessus de la tête d’extrusion. Le fil est donc “tiré” par l’extrudeur.

 

EXTRUDEUR

L’extrudeur désigne le système d’entrainement du filament à l’aide d’une roue crantée.

 

FABRICATION ADDITIVE / ADDITIVE MANUFACTURING

La fabrication additive regroupe l’ensemble des procédés de fabrication de pièces par ajout de matière couche après couche. Additive manufacturing en est la traduction anglaise.

 

FABRICATION DIGITALE

Le terme “fabrication digitale” peut être utilisé comme synonyme de fabrication additive.

 

FDM

Le terme “Fused Deposition Modeling” signifie en français dépôt de fil fondu. C’est une des technologies de fabrication additive par extrusion de matière. Le filament thermoplastique est fondu dans la buse. Cette dernière se déplace en XYZ afin de créer cordon par cordon, couche par couche, la pièce à imprimer.

 

FEEDER

Le terme “feeder” peut être utilisé comme synonyme d’extrudeur.

 

FFF

Le terme “Fused Filament Fabrication” signifie en français dépôt de fil fondu. C’est une des technologies de fabrication additive par extrusion de matière. Le filament thermoplastique est fondu dans la buse. Cette dernière se déplace en XYZ afin de créer cordon par cordon, couche par couche, la pièce à imprimer.

 

FICHIER G-CODE

Le format GCode permet de créer un fichier d’instructions qui seront interprétées par la machine de fabrication additive afin de créer une pièce. Il est généré par le logiciel de tranchage à partir du modèle 3D (STL).

 

FICHIER STL

Le format de fichier STL est un format couramment utilisé pour exporter une modélisation. Il sera ensuite importé dans le logiciel de tranchage pour créer le fichier GCode.

 

IMPRESSION 3D

L’impression 3D est utilisé dans le langage courant pour désigner la fabrication additive.

 

LOGICIEL DE TRANCHAGE

Le logiciel de tranchage, ou slicer, permet de “trancher” le modèle 3D (STL), de générer l’ensemble des paramètres d’impression (températures, hauteur de couches, vitesses, refroidissement) qui seront ensuite interprétés par la machine de fabrication additive pour réaliser la pièce.

 

OVERHANG

Un overhang désigne une partie imprimée en surplomb, dans le vide.

 

POLYMÈRE

Un polymère est un matériau composé de longues chaines moléculaires constituées d’un enchainement d’un grand nombre d’unités de répétitions appelés “monomères”. Il peut être thermodurcissable ou thermoplastique.
Quelques exemples de polymères :

naturels : cellulose (bois, papier, chanvre, lin, coton), glucides complexes (amidon, glycogène), ADN, fibres protéiques (cuir, soie, laine), caoutchouc naturel
synthétiques : colles, peintures, résines, “plastiques”

 

PROTOTYPAGE RAPIDE

Le terme “prototypage rapide” peut être utilisé comme synonyme de fabrication additive.

 

RÉTICULATION

La réticulation est une réaction de polymérisation qui conduit à la création d’un réseau tridimensionnel moléculaire. Le polymère passe alors d’un fluide visqueux à un solide infusible appelé thermodurcissable.

 

SLICER

Le slicer, ou logiciel de tranchage, permet de “trancher” le modèle 3D (STL), de générer l’ensemble des paramètres d’impression (températures, hauteur de couches, vitesses, refroidissement) qui seront ensuite interprétés par la machine de fabrication additive pour réaliser la pièce.

 

SUPPORTS

Les supports sont des “échafaudage” que l’on imprime en même temps de la pièce et qui viennent supporter les parties en porte-à-faux. Ils sont ensuite enlevés mécaniquement à la main ou à l’aide d’une pince ou chimiquement lorsqu’ils sont solubles dans un solvant.

 

SURFACE D’IMPRESSION

La surface d’impression est la surface positionnée sur le plateau chauffant en aluminium et sur laquelle les pièces sont imprimées. Il existe plusieurs surfaces d’impression à utiliser en fonction du matériau à imprimer.

 

THERMOPLASTIQUE

Un thermoplastique est un matériau qui peut être de manière répétée ramolli par chauffage et durci par refroidissement. C’est le cas des polymères déposés par extrusion de filament.

 

WARPING

Le warping ou “gauchissement” en français résulte de la rétractation du thermoplastique à la surface du plateau d’impression. Il conduit le plus souvent à un décollement partiel voir total de la pièce imprimée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *